Ressource
Présentation

POLLUTION URBAINE

  • POLLUTION URBAINE

 

Depuis les années 50, les rejets dans les rivières se sont multipliés : Voici un échantillon des principales pollutions de l'eau entrainant la dégradation des milieux aquatiques.

 

Événements
Eutrophisation du Doubs franco-suisse !
pecheur-doubs

 

Les riviéres de Franche Comté meurent !

Anper-tos-accuse

Pollution aquatique de la Loue

© France 3

Pollution aquatique sur la riviére Bienne

© France 3

Accueil >> Scientifique >> Les Ephéméroptères

Les Ephéméroptères

Le représentant connu de tous est la Mouche de Mai Ephemera danica.

Ephemera Danica

 

Les éphéméroptères sont des insectes à métamorphoses incomplètes qui passent par les stades de l’œuf et de la larve avant de subir la transformation en insecte ailé. Mais, grande originalité de cet ordre d’insectes, les éphéméroptères présentent deux stades ailés successifs: d’abord la subimago, non sexuellement mature aux ailes opaques et à la coloration terne, puis l’imago aux ailes transparentes.

 

Subimago d'Ecdyonurus

 

Lors de la transformation de la subimago en imago l’insecte abandonnera sur le support où il s’était posé une enveloppe vide.

Exuvie d' Ephemera danica, la mouche de mai.

 

Les imagos effectueront un vol nuptial avant que les femelles fécondées aillent déposer leurs œufs sur ou dans l’eau.

 

Les larves présentent des pattes terminées par une seule griffe et le plus généralement trois filaments caudaux ou cerques formés de nombreux articles. La respiration est assurée par des trachéobranchies implantées latéralement sur les segments abdominaux.

Les éphéméroptères constituent un groupe très diversifié en ce qui concerne la morphologie et le mode de vie des larves.

-Larves fouisseuses du genre Ephemera, avec leur corps cylindrique et leurs branchies relevées sur le dos.

 

Larve d'Ephemera Danica, (la "petite bête" des pêcheurs)

 

-Larves pétricoles des Heptageniidae au corps aplati plaqué au substrat et aux branchies étalées latéralement.

 

Larve d'Ecdyonurus

 

 

 

Ephemerella Ignita mâle

 

Imago d' Ecdyonurus

 

 

 

 

-Larves rampantes des Ephemerellidae se déplaçant lentement parmi les mousses ou sur les pierres.

 

Larve d'Ephemerella Ignita

 

 

 

-Larves nageuses des Baetidae appelées encore larves pisciformes qui, de fait, frétillent comme de petits poissons quand on les sort de l’eau.

 

Larve de Baetis

 

 

 

Au cours de mues successives (une vingtaine), les ébauches alaires se développent.

Il est fréquent que les larves migrent vers les rives quant elles atteignent les derniers stades de leur développement, ce qui les rend vulnérables aux brusques variations de niveau.

 

 

 

Arrivée au dernier stade, la larve aux sacs alaires sombres et bien développés (on l’appelle alors couramment nymphe) monte à la surface de l’eau pour se transformer en subimago qui trouve refuge dans la végétation des rives  avant de subir, dans les jours qui suivent, la transformation en imago.

 

Au repos, imagos et subimagos portent les ailes dressées au-dessus du dos comme on l’a vu sur la photo de la mouche de mai..

 

Lors du vol nuptial, les imagos participent à des rassemblements spectaculaires au cours desquels les mâles effectuent un vol pendulaire et s’accouplent avec les femelles qui pénètrent dans l’essaim de mâles. L’accouplement est immédiatement suivi de la mort des mâles et du retour des femelles vers la rivière où elles déposent leurs œufs avant de dériver mourantes, à l’état de spent bien connu des pêcheurs à la mouche.

 

 

 

 

 

 

Ephemerella Ignita femelle

 

     Il me souvient d’une époque où les vols nuptiaux d’ Ephemerella ignita étaient si denses que chaque passage en voiture, le soir, sur la route surplombant la Loue à Scey-en-Varais, couvrait le pare-brise de tant d’insectes qu’un nettoyage s’imposait avant de repartir le lendemain. Cela aussi ne se produit plus tant les vols nuptiaux sont maintenant clairsemés.

 

Texte et photos Michel Hivet

 

POUR ALLER PLUS LOIN : opie-benthos.fr