Ressource
Présentation

POLLUTION URBAINE

  • POLLUTION URBAINE

 

Depuis les années 50, les rejets dans les rivières se sont multipliés : Voici un échantillon des principales pollutions de l'eau entrainant la dégradation des milieux aquatiques.

 

Événements
Eutrophisation du Doubs franco-suisse !
pecheur-doubs

 

Les riviéres de Franche Comté meurent !

Anper-tos-accuse

Pollution aquatique de la Loue

© France 3

Pollution aquatique sur la riviére Bienne

© France 3

Accueil >> Scientifique >> Les insectes des rivières à truites

Les insectes des rivières à truites

 

        Même si les truites, surtout les gros sujets, se nourrissent volontiers de poissons (vairons et chabots) on peut dire que les invertébrés aquatiques représentent la majorité des proies des truites et des ombres.

       Sans omettre de mentionner les Gammares, petites crevettes d’eau douce qui affectionnent particulièrement les eaux porteuses d’une certaine charge organique, il est établi que les insectes constituent généralement la plus grosse part de l’alimentation des truites et des ombres.

       Occasionnellement, surtout durant l’été, des insectes terrestres (petits coléoptères, ouvrières de fourmis, chenilles…) tombent accidentellement de la végétation rivulaire et peuvent constituer un apport alimentaire non négligeable. De même les vols nuptiaux de fourmis sont également l’occasion de retombées spectaculaires de fourmis ailées.

       Mais sur l’ensemble de la saison, EphéméroptèresTrichoptères et Plécoptères sont les trois ordres les plus importants en raison de leur abondance et de leur accessibilité. Ils sont pris aussi bien au cours de leur vie aquatique (stade larvaire et éventuellement nymphal) qu’au terme de leur vie aérienne quand les imagos revienent sur l’eau pour pondre …. et mourir.

            Imago de grande perle

(Texte et photo Michel Hivet)